Un peu, beaucoup, passionnément…

Environ une fois par an me prend une envie frénétique de crocheter quelque chose. Cette envie se fait souvent sentir en été, allez savoir pourquoi ! C’est donc il y a quelques semaines que mes bouts de doigts ont commencé à me démanger, en me faisant savoir qu’ils avaient envie de tâter du crochet pour changer des aiguilles.

A nouveau une envie de fleurettes, mais cette fois-ci on fait dans le kitch !

C’est ainsi qu’ont commencées à fleurir de petites pâquerettes. D’abord une.

Puis deux.

Puis quatre !

Jusqu’où vont-elles coloniser ? C’est une explosion de pâquerettes !

Merci à toutes celles qui ont mesuré leurs mollets ! Je continue la collecte de données, vous pouvez encore participer en remplissant le formulaire du billet « j’ai besoin de vous »

CAO : Fleurs de givre

Le mois dernier j’avais parlé du fil choisi pour l’un de mes projets pour la Cérémonie des aiguilles d’or, concours auquel je me suis inscrite l’automne dernier. Toutes les participantes ont travaillé en secret pendant des mois et ça y est, les réalisations sont enfin dévoilées.

Pour ma participation à la catégorie « crochet », j’ai inscrit une étole en crochet modulaire : la fameuse étole japonaise qui avait fait fureur sur les blogs francophones il y quelques années déjà.

Le motif de fleur est facile et vraiment joli. Je le voulais bicolore et ayant choisi d’utiliser les 3 coloris chinés de Sable de la Filature du Valgaudemar, ça me faisait 6 combinaisons possibles à agencer.

50 fleurs, 158 cm de long. Un poil court par rapport à la largeur de la bête, mais l’étole s’enroule quand même bien autour du cou. Elle est enveloppante et très chaude… parfaite pour l’hiver prochain, quoi ! hum, hum…

En général je n’aime pas beaucoup les délais imposés, mais pour la Cérémonie des Aiguilles d’Or le délai était très large (6 mois) et ça m’a permis de garder le cap pour cette étole qui ne serait probablement pas encore finie sans cette motivation.

Pour voir les projets des concurrentes de la catégorie « crochet », c’est par là. La suite (catégories « accessoire » et « déco ») au prochain épisode…

Modèle : Flower motif shawl (d) du livre japonais Motif Book vol.4

Fil utilisé : Sable de la Filature du Valgaudemar, couleurs provence, lichen et gris chiné

projet ravelry

Crochet pour la CAO

Au café tricot du samedi, notre organisatrice de choc nous a lancé un défi. Un concours par catégories, qui se terminera par une Cérémonie des Aiguilles d’Or (la CAO) avec remise de prix et tout. L’idée a été lancée il y a 5 mois. Inscrite dans 3 catégories, j’avance doucement sur mon dernier projet, pour la catégorie « crochet ».

Le projet doit rester secret jusqu’au 30 mars. Je ne peux pas encore parler du modèle… mais je ne résiste pas à parler de la laine utilisée, je l’adore !

C’est le fil Sable de la Filature du Valgaudemar, un mélange mérinos/angora d’une douceur incroyable. Dans l’ensemble j’aime beaucoup les fils de cette filature, et celui-ci est peut-être bien mon préféré.

A première vue, le fil n’a pas l’air d’être aussi doux que pourrait le laisser supposer sa composition. Pourtant, un simple petit coup de vapeur a suffit à transformer mon échantillon un peu raide en une merveille de douceur, souple et moelleuse.

Gonflant, moelleux et poilu à souhait, je pense qu’il se substituerait avantageusement à la Kid Classic de Rowan, pour celles qui comme moi n’aiment pas le mohair.

Le fil perd un peu de poils pendant que je le crochète (l’angora), mais pas assez pour que ça me gêne. A voir lorsque l’ouvrage sera porté.

Dans la gamme de coloris de Sable, il y a quatre coloris chinés qui m’ont tout de suite tapé dans l’oeil. J’en ai choisi trois qui s’accordent particulièrement bien pour ce projet.

Le secret sera dévoilé le 30 mars !