Tutoriel : Techniques de montage
Montage à la suisse (long tail cast on)

J’avais promis un nouveau tutoriel pour la semaine dernière, mais c’était sans compter sur l’arrêt de mon serveur. Chose promise, chose due, le voici.
Jusqu’à présent j’ai présenté plusieurs façons de monter les mailles pour démarrer un tricot, mais je n’ai pas parlé de celle que j’utilise le plus souvent. Voici donc une technique de montage très polyvalente, le montage à la suisse. Voir le tutoriel

Tutoriel : Techniques de montage
Montage tricoté à l’anglaise pour côtes 1/1 (alternate cable cast on)

Il s’est fait attendre, mais voici le deuxième tutoriel de la série sur les montages pour côtes.
Le montage tricoté à l’anglaise pour côtes 1/1 est assez facile à réaliser. C’est une bonne alternative au montage tubulaire, en particulier lorsque l’on a un nombre de mailles à monter important.
Pour exemple, c’est le montage que j’ai employé pour démarrer mon béret Corella. Voir le tutoriel

Tutoriel : Techniques de montage
Montage tricoté à la française (knitted cast on)

Il me semble nécessaire de clarifier les différents montages tricotés, donc je vais vous faire patienter encore un peu avant de revenir aux montages pour les côtes. Nous allons voir d’abord le montage tricoté à la française (appelé knitted cast on par les anglophones), qui est un montage pour la dentelle.
C’est un montage que j’utilise assez peu car il est extrêmement lâche, mais il s’avère utile dans les cas où l’on doit monter des mailles pour un point dentelle.
Voir le tutoriel

Tutoriel : Techniques de montage
Montage tricoté à l’anglaise (cable cast on)

Avant de présenter le second montage de la série sur les techniques de montage pour les côtes, je dois d’abord expliquer le montage tricoté à l’anglaise. Non seulement il sert de base à la prochaine technique que je voudrais montrer, mais c’est aussi un montage très utile à connaître que je recommande volontiers aux débutantes.
Nombreux sont ceux qui en ont fait leur montage « de base », celui qu’on utilise presque toujours, et ce n’est pas surprenant car il est très facile et donne un beau résultat qui s’accorde avec la plupart des points.
Ce n’est pas mon cas, le plus souvent je lui préfère une autre technique, ce qui ne m’empêche pas d’utiliser tout de même assez fréquemment le montage tricoté à l’anglaise. Ce choix est personnel et étroitement lié au type d’ouvrage que je tricote le plus. Je reviendrai sur ce point quand je présenterai ma technique de montage « par défaut ». Aujourd’hui nous nous intéressons donc au montage tricoté à l’anglaise, appelé cable cast on par les anglophones. Voir le tutoriel

Tutoriel : Techniques de montage
Montage tubulaire pour côtes 1/1 (tubular cast on)

Voici le premier d’une série de tutoriels sur les montages pour côtes 1/1 : le montage tubulaire ou montage de bonneterie. C’est une technique qui donne une finition vraiment très pro, puisque bien souvent les côtes tricotées à la machine sont commencées de cette façon. Allez chercher l’un de vos pulls du commerce et observez-le pour voir quel résultat on peut obtenir avec ce montage. Voir le tutoriel

Tutoriel : Rangs raccourcis
Rangs raccourcis à la japonaise (japanese short rows)

Encore une technique de rangs raccourcis : les rangs raccourcis à la japonaise (japanese short rows).

Je l’emploie assez rarement, mais elle donne un résultat tellement propre et invisible que je la choisi lorsque je veux un résultat impeccable ou lorsque je tricote avec un gros fil (où le moindre défaut saute aux yeux). Voir le tutoriel

Tutoriel : Rangs raccourcis
Méthode des mailles jumelles (shadow wraps)

Pour mes débuts en tant que bloggueuse, je souhaite partager une série de tutoriels sur les rangs raccourcis.

Les rangs raccourcis sont une technique de tricot que j’aime énormément et sur laquelle je reviens souvent, car les possibilités d’architecture en 3D du tricot (du crochet aussi, d’ailleurs !) me fascinent.

Je me rends compte que les rangs raccourcis font parfois peur à celles qui n’ont jamais essayé, et c’est dommage car le concept est vraiment simple : ce sont des rangs qui ne vont pas jusqu’au bout, où l’on s’arrête au milieu pour faire demi-tour.

Il existe une multitude de techniques pour faire ce demi-tour en plein milieu. La plus simple est de ne rien faire de spécial : on s’arrête, on tourne l’ouvrage, et on reprend le tricot comme on le fait habituellement en début de rang. Mais cela crée un petit trou, et c’est pour éviter ce trou que de nombreuses techniques ont été inventées et sont à notre disposition. J’en utilise plusieurs, selon les circonstances que je vais partager au fur et à mesure.

La plus connue dans le monde du tricot anglophone est la méthode wrap & turn, mais ce n’est pas cette technique que je vais présenter aujourd’hui !

Je préfère commencer par la méthode des mailles jumelles, baptisée shadow wraps par celle grâce à qui je l’ai découverte, Alice Yu de Socktopus. Voir le tutoriel