Filibulles & anneaux marqueurs

A quoi servent les marqueurs en tricot

Pour reprendre l’image d’une grande dame du tricot, Maggie Righetti, les marqueurs c’est un peu comme les balises sur un chemin de randonnée. Ils nous aident à rester sur le bon chemin en toutes circonstances, qu’on soit un peu perdu ou qu’on connaisse le chemin par coeur. Ils nous guident et nous permettent de ne pas rater les changements, même quand on est absorbé par le point compliqué ou la discussion enjouée avec les tricopines.

Ils indiqueront par exemple le début du tour d’un tricot circulaire, l’emplacement d’augmentations ou de diminutions, délimiteront les répétitions d’un motif de dentelle, etc. Bref, ils peuvent être utiles à tout endroit du tricot qui requiert notre attention.

Personnellement, je ne peux plus m’en passer !

Les marqueurs Astrante Designs

Le brin de laine en guise de marqueur ? Oui, bien sûr, c’est la solution la plus économique : un petit noeud et on a un marqueur fermé. Mais le brin de laine, même s’il est d’une couleur contrastante, ne se distingue pas des mailles sous les doigts, donc il ne joue pas complètement son rôle de balise. Il m’est arrivé trop souvent de tricoter le brin de laine-marqueur, le prenant pour une maille ! Le brin de laine, c’est donc la solution de dépannage.

Lorsque j’ai découvert l’usage des marqueurs en tricot (très très rapidement, l’écharpe Clapotis était l’un de mes premiers projets…), j’ai été très déçue par ce que l’on pouvait trouver dans les boutiques près de chez moi. Heureusement, l’offre a un peu évolué depuis, mais ces marqueurs n’étaient pas très pratiques. Ils étaient trop gros, déformant le tricot, créant des échelles disgracieuses entre les mailles. Pire, certains pouvaient se carapater sans crier gare ! En plus, ils n’étaient pas jolis…

Ni une, ni deux, j’ai commencé à fabriquer mes marqueurs avec le matériel à bijoux. Il me semblait tout à fait possible d’avoir des marqueurs plus pratiques, auxquels je pourrais faire vraiment confiance pour guider mes mailles. Et bien sûr, il fallait qu’ils soient jolis, voir assortis à mes encours.

Au fur et à mesure j’ai testé différentes techniques, affiné mes préférences et amélioré mes finitions. Poussée par l’engouement des tricopines pour mes marqueurs, je suis heureuse de pouvoir les proposer à tous. J’ai développé deux modèles répondants à toutes mes exigences, que je propose à la vente.

Les Filibulles

filibullesMes préférés. Faits d’un fil souple, ce sont aussi les plus fins. De ce fait, ils ne déformeront jamais les mailles adjacentes et ne gênent absolument pas le travail. Toutefois, ils ne passent pas inaperçus sous les doigts grâce à la perle. Leur conception les garanti sans accros pour le précieux tricot.

Les anneaux marqueurs

anneaux marqueursSobres et minimalistes : un anneau en métal scellé d’une perle de verre. Ce sont les plus légers et sont parfaits pour les ouvrages qui nécessitent l’utilisation d’un grand nombre de marqueurs. Ils sont également garantis sans accros.

Où les trouver

Il n’y a actuellement pas de distributeur ni de point de vente pour les Filibulles, pas même virtuel (mais j’y travaille…). Si vous souhaitez des renseignements ou acheter des Filibulles, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact.